Voyage au cœur du pays Dogon et visite des falaises de Bandiagara

By  |  0 Comments

Le Mali est l’un des plus grands pays en termes de superficie du continent africain. Il possède de très belle régions historiques qui gardent jalousement les vestiges d’un passé glorieux. Dans ce qui est la région actuelle de Mopti, le pays Dogon s’étend de part et d’autre de la falaise de Bandiagara. A plus de 600 kms de Bamako la capitale, découvrez un peuple, ses us et coutumes perpétués depuis des millénaires.

Copyright - Acabao.com

Copyright – Acabao.com

La région est vaste et va même jusqu’aux limites du Burkina Faso mais les villages se trouvent sur la plaine sablonneuse du Séno et sur la partie ouest de la falaise ; on en compte presque 300. Principalement habités par les dogons, ces villages voient aussi la présence de peulhs qui cohabitent paisiblement depuis la nuit des temps. Ici on parle dogon, fulfudé et pleins d’autres dialectes locaux. A Endé, l’on peut découvrir la célèbre « toguna » qui est la case à palabres ; c’est ici que se prennent toutes les grandes décisions concernant la communauté. Cette construction est faite de 08 troncs d’arbres et une palissade en paille constitue la toiture. L’endroit est strictement réservé aux hommes et sages du village.

Dogon1

L’autre grande particularité chez les dogons c’est l’existence de sociétés secrètes qui régissent beaucoup les rituels et grandes fêtes. La société des masques, plus connue comme la société Awa, est une organisation initiatique qui intervient essentiellement pour les cérémonies funéraires. Les membres de la société parlent une langue secrète : le sigi so. Le pays dogon possède une architecture particulière. Ici les maisons sont bâties en harmonie avec le relief ; dans les villages montagneux, les parois des montagnes accueillent des cases en terre cuite qui ont gardé un design ancien. Au beau milieu des falaises, on trouve les vestiges des greniers Tellem. Durant les périodes troubles de l’empire du Mali, ces réserves alimentaires étaient précieuses. L’intérieur des falaises étaient aussi un refuge et on leur prêtent de nombreuses légendes. Le marabout et indépendantiste El Hadji Umar Foutiyou Tall y aurait disparu dans de mystérieuses circonstances.

En voyage au Mali, une visite en pays dogon sera une immersion dans une culture millénaire et authentique.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *