Voyage à Alger – A la découverte du Palais des Raïs

By  |  0 Comments

La capitale algérienne est connue pour ses nombreuses attractions touristiques. On y visite musées, mosquées, parcs, monuments historiques et anciens palais. Dans votre itinéraire de visite à Alger, Jumia Travel vous fait découvrir le Palais des Raïs.

le-bastion-23-palais

Anciennement appelé Bastion 23, le Palais a vu sa construction débutée en 1576 avec l’élargissement de ce qui était autrefois la ville d’Alger concentrée dans la Casbah. C’est le Dey Ramdhan Pacha qui avait ordonné les travaux dans le but renforcer la cité lors de la Régence d’Alger. On nomma le palais successivement Quaâ-Essour, Sebâa tbaren, Topanet Arnaout et pour finir Bastion 23. Le Raïs Mami Arnout améliora l’édifice et le sécurise en y érigeant des pièces d’artillerie ; il venait de débuter son règne et voulut marquer son pouvoir. A l’arrivée des français, le palais connaît encore des extensions avec l’érection des remparts qui délimitent la ville française. Durant cette période coloniale, l’endroit sera la résidence du Commandant puis un pensionnat pour jeunes filles. A l’indépendance, les USA y installent leur ambassade avant que l’État algérien ne récupère l’édifice afin de la transformer en bibliothèque municipale. Dans les années 60, le site est à l’abandon et devient un abri pour quelques familles algéroises ce qui dégradent sensiblement les lieux car des transformations sont faites détruisant l’architecture d’origine. Cependant cette occupation illégale a permis de conserver le mobilier d’origine ainsi que la boiserie.

Copyright: bledco.com

Copyright: bledco.com

En état de délabrement avancé, le ministère de la Culture algérienne débute un grand projet de réhabilitation du palais. En 1987, la restauration est entamée ; ce qui deviendra le Centre des Arts et de la Culture du Palais des Raïs est maintenu d’une beauté exquise. Il fût inauguré et ouvert au public en 1994. Le Palais des Raïs fait partie des plus importants monuments historiques d’Alger. Il représente, par ailleurs, l’un des derniers témoins qui attestent physiquement du prolongement de la Médina d’Alger vers la mer. Lors de votre séjour dans la capitale, vous ne regretterez pas de visiter le Palais qui expose pas mal d’œuvres de valeurs.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *