Visiter le Sénégal – Au pays de la Téranga, le dépaysement est assuré pour un séjour plaisant

By  |  0 Comments

Le Sénégal est ce petit pays de l’Afrique de l’ouest qui donne sur l’océan Atlantique et à moins de 06h de vol de la plupart des capitales occidentales. Pays sahélien où le soleil brille 9 mois sur 12, il est doté d’une culture riche et d’une population réputée hospitalière et chaleureuse. Partons à la découverte du pays de la Téranga avec Jumia Travel.

copyright - senegal-tours.sn

copyright – senegal-tours.sn

Sa capitale est Dakar ; cette presqu’île est le centre économique et la ville la plus peuplée. Ici, c’est le melting-pot assuré. Au Plateau, on trouve le siège des plus grandes institutions du pays : le Palais présidentiel, l’Assemblée Nationale, la Cathédrale, la grande Mosquée, la Banque centrale, le marché Sandaga, le marché Kermel ainsi que les plus grands hôtels. Ici, les rues grouillent de monde en journée car la majorité de l’activité économique s’y passe. La nuit tombée, le quartier se vide car la majorité des sénégalais logent soit vers les quartiers des Sicap, Sacré-Cœur, Nord et Ouest Foire mais aussi en banlieue proche ou lointaine ! Aux Almadies, aux Mamelles et à Ngor, on fait la fête : c’est aussi le quartier huppé et touristique. En plus des nombreuses boîtes de nuit et restaurants présents, les différentes plages offrent le moment de se baigner et de se détendre. Une visite s’impose au Phare des Mamelles, la pointe des Almadies ou à l’île de Ngor dont la traversée se fait en pirogue.

senegalpic1

Le Sénégal c’est aussi l’intérieur du pays et la petite côte vaut amplement le détour. La station balnéaire de Saly est la première du pays ; le village est authentique et habité par des pêcheurs sérères. Les lieux sont réputés pour ses belles plages ainsi que de nombreux villages traditionnels alentours. On peut y visiter la réserve de Bandia, la lagune, la réserve de Somone ainsi que le village de Toubab Dialaw avec ses petites montagnes. Un peu plus loin, on arrive dans le Delta du Sine-Saloum avec ses villages pittoresques, ses étendues de mangroves.

senegapic

A Saint-Louis, découvrez l’élégance sénégalaise ! Première capitale de l’AOF, la ville a gardé des vestiges de son passé glorieux ; les maisons coloniales en sont la parfaite illustration. Son célèbre Pont Faidherbe relie l’île au continent : c’est l’emblème de la ville. Chaque année, la cité tient son festival de Jazz qui est l’un des plus grands du continent noir. Poussez l’exploration vers Gandiol, Podor, Dagana et Richard-Toll, le long du Fleuve Sénégal.

Visiter le Sénégal sans poser les pieds en Casamance est juste pas possible. La plus grande région naturelle du Sénégal est encore très préservée du tourisme de masse. Considérée comme le grenier du pays, il faut savoir que la majorité de la production fruitière du pays vient de là-bas. A Ziguinchor, découvrez une ville festive : les diolas sont réputés joviales. A Cap Skirring, Abéné et Oussouye faites le plein d’air pur et d’authenticité. Ici les paysages sont magnifiques et luxuriants. Le temps coule lentement, au rythme des fêtes traditionnelles et des travaux champêtres. C’est une région très pluvieuse et culturellement très riche. Les cérémonies de « boukout » (circoncision dans le bois sacré) sont le rendez-vous de tous les enfants du terroir. Durant ces périodes de fête, on se ressource auprès des divinités locales et on prie pour des hivernages pluvieux.

Le Sénégal oriental est relativement reculé et enclavé mais il vaut largement le voyage. Ce petit coin de paradis abrite les tribus primitives du pays encore épargnées de l’empreinte de la civilisation occidentale. Ici on trouve les Bédiks et les Bassaris qui sont les 2 grands groupes ethniques. Très fière de ses us et coutumes ; cette population locale est de prime abord renfermée mais c’est juste une façade. Une fois acceptée, ils servent de guides à la découverte des cascades de Dindifélo et des montagnes de marbres qui entourent les villages.

L’aéroport international Léopold Sédar Senghor est la principale porte d’entrée et un visa n’est pas nécessaire. Les transactions se font en Francs CFA et on se déplace en taxi, bus, autocar ou en “car rapide” qui est une particularité du transport en commun à Dakar. La meilleure période pour visiter est entre Octobre et Juin; c’est la saison sèche et la période d’abondance des fruits tropicaux.

Le pays à l’effigie du lion sera une destination touristique plaisante en solo, en famille ou entre amis. Du soleil presque toute l’année, une population chaleureuse et des plages paradisiaques : le cocktail explosif pour des vacances inoubliables !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *