Tourisme à Bissau – Visites, sorties et excursions dans la ville

By  |  0 Comments

La capitale de la Guinée-Bissau est une ville cosmopolite à l’image des capitales africaines. Ce petit pays de l’Afrique est coincé entre le Sénégal, la Guinée Conakry et l’Océan Atlantique. Partons explorer cette cité plurielle avec Jumia Travel.

bissau - Guinée Bissau

La ville de Bissau se trouve dans l’estuaire du Rio Gêba ; c’est aussi la plus grande ville et le centre économique du pays : on y trouve l’aéroport, le port de pêche et toutes les autres commodités et bâtiments administratifs. Fondée en 1687 par les Portugais qui en ont fait un port et un comptoir commercial, la ville devint capitale de la Guinée Portugaise durant la colonisation. Toute l’activité de Bissau tourne autour de la place des Héros Nationaux (praça dos Herois Nacionais). L’endroit est la plupart du temps désert mais il tient lieu de centre-ville. C’est autour de cette place que s’étend la vieille ville coloniale ; une heure suffit pour arpenter l’ensemble des rues du « vieux Bissau ». La plupart des ministères, l’hôpital Simão Mendes, le palais de justice, les banques, le stade national Lino Correia, la forteresse d’Amura, la zone universitaire et les cimetières sont concentrés dans cette partie de la capitale. Les couleurs pastel, rose et jaune dominent sur les façades des magnifiques maisons d’architecture coloniale ; c’est le moment d’admirer ces magnifiques bâtiments.

Les quartiers populaires de Bandim, Nema, Chão de Papel, d’Alto Crim, de Mindará, de Reino, de Cupelon de Cima et Cupelon de Baixo abrite une grande concentration de la population. L’architecture de ces quartiers est traditionnelle avec des maisons en paille et briques en banco. Bissau est une ville très verte car presque tous les Bissaliens s’évertuent à faire pousser des fleurs dans les cours et même sur les balcons. Dans presque chaque maison, on peut trouver palmiers, anacardiers, cocotiers, fromagers ou manguiers. Les fruits sont abondants dans le pays. Du port de Pidjiguiti, de majestueuses constructions roses offrent une vue imprenable sur les deux rives du Gêba. Quelques cultivateurs y ont encore des exploitations. A un petit kilomètre de là, sur le Rio Gêba, on peut apercevoir l’île du Roi (ilhéu do Rei) ; environ 500 personnes y vivent. Sur la route menant à l’aéroport de Bissalanca, s’étendent des quartiers résidentiels tels qu’Alto Bandim, on y trouve le musée d’ethnologie, des ambassades, des grandes écoles ainsi que les grands commerces.

Carnaval de Bissau

Le quartier de Bandim, très cosmopolite, est habité par des populations venant souvent des régions rurales du pays ainsi que des pays limitrophes. Les lieux les plus effervescents de la capitale sont sans aucun doute les marchés : tout s’y vend, tout s’achète. Espaces aux multiples couleurs et odeurs et bruits, les marchés de Bissau voient des clients et des vendeurs venir de la sous-région pour s’approvisionner en fruits. Les trois marchés principaux de Bissau sont respectivement le marché Bandim, le Mercado Central et le marché de Santa Luzía. Plongez-y pour un après-midi de dépaysement total.

A l’image de Rio de Janeiro au Brésil, Bissau est connu pour son carnaval annuel même s’il est moins grand. « O Carnaval Anual de Bissau » est un évènement haut en couleur que chaque communauté du pays prépare avec soin. C’est l’évènement culturel de l’année qui voit défiler sur l’avenue principale toutes sortes de troupes musicales. Envie de plus de découverte? Faites un tour au mausolée d’Amilcar Cabral, ou au Mémorial de Pidjiguiti, au centre culturel brésilien ou encore à l’Institut National des Arts.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *