Tabaski 2018 – Dakar dans l’effervescence de la fête du mouton

By  |  0 Comments

A l’instar de beaucoup de musulmans, les sénégalais sont en train de préparer avec faste la Tabaski ; Dakar est en pleine effervescence pour la fête du mouton. Jumia Travel vous entraîne dans cette ambiance unique des grandes fêtes religieuses musulmanes.

Copyright: dakarflash.com

Ce Mercredi 21 Août sera célébré l’Aïd El Kebir par une grande partie de la communauté musulmane du Sénégal. Cette fête est la plus importante du calendrier musulman et commémore la force de la foi d’Ibrahim symbolisée par l’épisode où il accepte de sacrifier, sur l’ordre de Dieu, son unique fils. A la place de ce dernier, un mouton lui est apparu pour récompenser sa foi éprouvée. Depuis des siècles alors, des millions de moutons sont sacrifiés pour marquer ce tournant de l’histoire qui est très important dans la religion musulmane.

A Dakar comme dans tout le pays, la fête se prépare : les couturiers et tailleurs sont bondés, les marchés surpeuplés et la circulation difficile. Tout cela pour être beau et sapé comme jamais le Jour J. Au marché Castors, l’un des plus grands de la ville, on s’approvisionne en légumes frais ; au marché HLM c’est le balai des femmes à la recherche de chaussures, sacs à main et bijoux qui vont avec la tenue de fête. De loin, on entend le bruit des machines à coudre qui ne s’arrêtent presque jamais. Pour l’occasion, les tenues dites traditionnelles sont à l’honneur ; en djezner, bazin ou wax, les modèles sont multiples et colorés. Les plus petits sont gâtés car pour beaucoup de parents ce sont eux les plus festifs.

Sur les grandes rues de Sacré-Cœur ou encore de la VDN, des vendeurs temporaires s’installent : ils exposent différents modèles et tailles de barbecue à charbon car le jour de la Tabaski l’étape des grillades est incontournable.

Copyright: rootsmagazine.fr

Parlons du déroulé de la fête. Le matin, les hommes s’habillent avec prestance pour aller à la prière de la Tabaski. Après cette étape qui est la célébration, les moutons sont égorgés dans tous les foyers. Après le dépècement qui est le travail des hommes, les femmes se chargent de la cuisson du repas de fête. Grillades, méchoui, une multitude d’accompagnements, de desserts et de boissons sont concoctés pour le plus grand bonheur de toute la famille. Il faut dire que la Tabaski est une fête qui aide à raffermir les relations familiales et aussi de bon voisinage. Catholique ou musulman, tout le monde fête la Tabaski dans la ferveur et la bonne humeur.

Bonne fête à tous !

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *