Sénégal – Visite guidée de l’Île de Gorée

By  |  0 Comments

Depuis 1978, l’Ile de Gorée figure sur la liste du patrimoine mondial établie par l’UNESCO. Au large de Dakar, l’île apparaît après une trentaine de minute de traversée ; voici une visite guidée proposée par Jumia Travel.

On compte près de 1500 habitants sur l’île qui couvre une superficie de 18,2 ha. Les goréens sont réputés accueillants, toujours le sourire aux lèvres. Pour arriver sur l’île, il y a une liaison maritime au départ d’un embarcadère du port de Dakar ; la traversée est faite en chaloupe : il faut dire que c’est le seul moyen de rallier les deux rives. C’est aussi la chaloupe qui ravitaille les habitants de “l’île patrimoine”. Une fois débarqué, faites votre plan de visites.

La Maison des Esclaves est un passage obligatoire pour tout visiteur de Gorée. La maison rose est ouverte du mardi au dimanche et le conservateur prend toujours son temps pour relater l’histoire de cette demeure témoin de la traite négrière.

Copyright: visitezlesenegal.com

Située au centre de l’île, sur la rue du Chevalier de Boufflers, l’imposante église Saint-Charles-Borromée est l’un des deux édifices religieux de Gorée. La fête patronale de Gorée est célébrée dans l’église chaque 04 novembre, ou le dimanche suivant si cela ne tombe pas d’un dimanche. C’est une grande fête que musulmans et chrétiens partagent dans une ambiance bon enfant. L’autre lieu de culte de Gorée est la mosquée ; Elle est l’une des plus anciennes mosquées en pierre du Sénégal. Construite en 1890, au pied du versant ouest du Castel, l’édifice est souvent restauré afin de garder son architecture d’origine.

Il y a plusieurs musées sur l’île. Le Musée Historique occupe un ancien fort ; il est situé sur la pointe nord et est rattaché à l’Institut fondamental d’Afrique noire (IFAN). Il est consacré à l’histoire générale du pays, des origines à l’indépendance et tout particulièrement à celle de l’île de Gorée. Aménagé dans l’ancienne demeure d’une signare, le Musée de la Femme a ouvert ses portes en 1994, sous la direction de Mme Annette Mbaye d’Erneville. Depuis quelques années, les collections ont été transférées sur le continent plus précisément à la Place du Souvenir Africain. Le musée rend hommage aux femmes du pays, connues ou non. Au milieu des bougainvillées, une grande maison de la Compagnie des Indes construite au 18ème siècle abrite le Musée de la Mer qui a été ouvert en 1960 par l’IFAN et entièrement restauré en 1995. Il est réputé pour sa collection de 750 espèces de poissons et 700 espèces de mollusques.

Surplombant l’île sur sa pointe sud, le Castel constituait une position stratégique pour la sécurité de l’île ; d’ailleurs, des canons y étaient installés afin de prévenir toute invasion de Gorée. Ces canons y sont toujours d’ailleurs et témoignent des attaques que les lieux ont eu à subir. De là-haut, la vue est magnifique ; on aperçoit Dakar comme on le voit rarement.

Sur la plage, il y a pleins de restaurants où prendre un repas sera un réel plaisir ; pour la majorité ,c’est la pêche du jour qui est proposé au menu. On peut se rafraîchir lors d’une baignade, ici la mer est très calme.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *