Que puis-je emporter en quittant ma chambre d’hôtel ?

By  |  0 Comments

Qui n’a jamais chipé quelque chose à la fin de son séjour surtout si l’hôtel est luxueux et la chambre remplie de gadgets. Que puis-je emporter en quittant ma chambre d’hôtel ? Jumia Travel vous donne une petite idée ce qu’on peut discrètement glisser dans sa valise.

Que vous séjournez à Dubaï, Abidjan, Alger ou Dar Es Salaam ; la liste des objets mis à disposition dans les chambres d’hôtel que l’on peut glisser dans sa valise au moment du départ est assez réduite. Les savons, shampooings, gels douche sont les petites choses que presque tout le monde collectionne au rythme des séjours dans des hôtels à travers le monde. Tous les objets à l’effigie de l’établissement sont aussi prisés : blocs notes, stylos, brochures, autocollants sont gardés en souvenir d’un séjour plaisant. Dans un autre registre, il est toléré de partir avec les pantoufles, un ou deux cintres : pour beaucoup d’hôteliers ce n’est pas méchant ! Par contre pour certains clients, vu le cout de certains hôtels c’est légitime. Mais la chose la plus usuelle qui « disparait » des chambres d’hôtels, c’est  bien évidemment : les serviettes ! Les emporter avec soi est considéré comme un vol et attention à ne pas se faire prendre car certains hôteliers ne sont pas si compréhensifs. Et si vous  vous faites repérer, il y a beaucoup de chances que vous soyez blacklisté par l’hôtel.

Beaucoup d’hôteliers subissent des vols  spectaculaires et insolites. Il arrive que des voyageurs partent avec les oreillers, les draps et la nouvelle mode c’est le chapardage de lampe ! Hé oui vous avez bien lu. Les hôtels utilisent pour la majorité des lampes basse consommation et les clients n’hésitent pas à les dérober surtout que le larcin n’est pas souvent découvert tôt. Ça fait toujours sourire certains hôteliers, mais sachez que ce sont des actes punis par la loi dans beaucoup de pays. Pour certains clients, l’affaire a atterri devant les tribunaux et des condamnations s’en sont suivies.

C’est en quelque sorte un souvenir de revenir chez soi avec dans ses valises des babioles provenant de votre hôtel mais prenez garde car même si certains larcins sont tolérés d’autres sont sanctionnés.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *