Nigéria – A la découverte des sites sacrés du pays yorouba

By  |  0 Comments

Le Nigeria est un pays magnifique avec des destinations touristiques attrayantes et uniques. Comme ailleurs dans le continent noir, certains sites revêtent un caractère mystique et religieux d’où la nécessité de faire certains rituels avant d’y accéder. Jumia travel vous fait découvrir le Nigéria et ses sanctuaires sacrés.

Copyright: unesco.org

Copyright: unesco.org

L’Oba du Bénin est une institution traditionnelle très respectée au Nigéria. C’est l’une des rares institutions qui n’ont pas été profanées par la civilisation et les religions monothéistes. Donc, vous ne pouvez qu’imaginer les règles pour visiter le Palais d’Oba. Certaines des choses que vous ne devriez jamais faire au palais incluent: vous ne devez pas pointer, vous ne devez pas siffler, vous ne devez pas ouvrir un parapluie pendant les festivals, et vous ne devez jamais arborer une tenue noire.

Dans l’Etat d’Anambre, il y a une forte affluence vers la Grotte d’Ogbunike qui est un site sacré. Elle se trouve à seulement 10 km en voiture de la ville d’Onitsha. La grotte est peuplée de chauves-souris, tandis que la forêt tropicale qui l’entoure est habitée par des cerfs, des antilopes, des alligators et des serpents. La grotte compte 10 tunnels et chambre principale ainsi qu’une passerelle de 317 marches. Les règles culturelles sont affichées sur un panneau à l’entrée. Il y est intimé aux visiteurs de retirer leurs chaussures avant d’entrer dans la grotte ; les femmes n’ont pas le droit d’y pénétrer ainsi que la prise de photos et de vidéos.

Osun-Osogbo est une forêt sacrée sur 75 hectares le long des rives de la rivière Osun  dans l’Etat du même nom. La forêt est classée au patrimoine mondial de l’UNESCO et elle occupe une place importante dans le festival annuel d’Osun-Osogbo. Il y a beaucoup de règles culturelles pour entrer dans la forêt que les touristes devraient connaître et respecter. Parmi les règles, les visiteurs ne sont pas autorisés à porter vos chaussures sur les lieux, les caméras sont interdites dans le sanctuaire où les sacrifices sont faits et surtout il est formellement interdit de rester dans la forêt au-delà de 16h.

Copyright: lagosaunigeria.over-blog.com

Copyright: lagosaunigeria.over-blog.com

Les collines d’Idanre sont une attraction majeure dans l’Etat d’Ondo. Surplombant l’ancienne ville d’Idanre, les collines ont un point culminant sur lequel on arrive après une montée à pied qui peut s’avérer très rude. Parmi les collines, on distingue celle d’Agbagba très populaire en raison des empreintes Agboogun. Qu’il s’agisse d’un adulte ou d’un bébé, votre pied devrait s’insérer parce que les empreintes d’Agboogun s’élargissent et se contractent de façon mystérieuse pour s’adapter à n’importe quel pied. La croyance locale voudra que si votre pied ne rentre pas, vous serez pris pour un sorcier. En outre, il y a la maison du prêtre et protecteur des lieux où vous ne pouvez pas entrer habillé… Si vous êtes trop enclin à lui rendre visite et bien, il faudra se déshabiller.

Bonne visite et n’oubliez pas les règles.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *