E-commerce, une aubaine pour la jeunesse ivoirienne

By  |  0 Comments

A une période où obtenir un emploi n’est pas chose aisée, le commerce électronique ou l’e-commerce apparaît comme une panacée, capable d’aider à résoudre le problème criard du chômage des jeunes.

Ce nouveau mode de business basée sur les TIC et l’internet, est de plus en plus présent dans le quotidien des populations, et son avenir semble prometteur. Ce boom économique fait les affaires du marché de l’emploi ivoirien.

Avec l’introduction de l’e-commerce ces dernières années dans notre pays, l’internet a fortement contribué à révolutionner les comportements d’achats des ivoiriens. Et pour cause, ,ceux ci ont de plus en plus recours à cet outil pour effectuer leurs paiements et accèder à des services en ligne (transfert d’argent, réservation d’hôtel, règlement de factures,etc…) .

Le commerce électronique n’attire pas que les jeunes internautes branchés avides de nouvelles applications ou de nouvelles tendances, mais aussi bon nombre de jeunes ivoiriens en quête d’emploi, et qui trouvent dans le développement du e-commerce une opportunité de réelle d’accéder au marché de l’emploi.

 En 2014,plus de 400 emplois directs et 100 indirects  qui ont été créé par les entreprises du groupe AIG (holding propriétaire de plusieurs marques de e-commerce telles que Travel.Jumia.com ,Carmudi, Hellofood etc…) dans différents domaines (marketing, logistique, commerciale, communication, etc.). Il en est de même pour d’autres entreprise du domaine telles que Cdiscount qui se positionnent également comme les nouveaux pourvoyeurs d’emplois pour la jeunesse avec environ une cinquantaine d’employés.Le nombre important de recrutements dans le secteur du e-commerce est en phase avec l’augmentation du nombre de sites marchands sur le web ( on en compte près d’une dizaine référencés en Côte d’ivoire).

 Une tendance qui devrait se poursuivre. « Notre ambition est d’offrir aux jeunes une autre expérience que celle à laquelle ils sont habitués. Chaque semaine nous recrutons à Jumia Travel de nouveaux profils, mais bien évidemment vu que nous sommes dans un environnement très exigeant nous misons sur les talents qui souhaitent aider au développement du pays via des plateformes d’e-commerce » explique Xavier Starkloff, son directeur général.

Même si les données ne sont pas encore disponibles sur le nombre d’emplois générés par le secteur, tout porte à croire qu’à l’allure où vont les choses,  le commerce électronique pourrait très vite devenir l’une des activités phares pour l’emploi en Côte d’ivoire.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *