Promouvoir les langues locales, un défi pour Doual’art

By  |  0 Comments

L’année 2016 sera marquée par de grands événements à l’espace d’art contemporain le plus célèbre du pays.

Entre vernissages d’artistes et conférences-débats, Doual’art va accueillir le SUD (Salon Urbain de Douala), l’événement qui mobilise l’ensemble de l’écosystème artistique du pays. A la veille de ce rendez-vous culturel très important, la présidente de cet espace, la princesse Marilyn Douala Manga Bell, a convié la presse pour revoir ensemble,  la situation des langues locales du Cameroun.

C’est le professeur Koumah Ndoumbe III (prince du canton Belle Belle à Bonabéri et enseignant d’histoire) qui a été choisi pour animer cette conférence. Cette rencontre a été l’occasion pour cet érudit, d’interpeller les autorités sur l’urgence de promouvoir ce qu’il a appelé « notre patrimoine » en référence aux langues camerounaises. Il a surtout insisté sur la nécessité d’inscrire ces langues dans le système éducatif du pays car selon lui, « l’avenir du Cameroun réside dans la capacité à fédérer les citoyens autour des valeurs qui leur sont propres ».  

Le professeur a aussi souligné l’importance des langues locales comme outil de communication et de progrès social et économique et leur pertinence fondamentale pour les processus d’apprentissage. Il a d’ailleurs invité les participants à œuvrer au développement de ces langues.

Marilynn

Plusieurs personnalités ont pris part à cette rencontre, notamment Duval Fangwa (Equinoxe Tv), le  professeur Michel Moukouri (psychopédagogue), maître Nyeck (avocate) et Véloryn Takam (Jumia Travel). Ce dernier a tenu à saluer cette action qui constitue ce qu’il a nommé “l’initiative de l’intégration culturelle”. Il poursuit en disant: “Chez Jumia Travel, les langues africaines constituent un facteur clé, à tel point que notre site est utilisable en certaines langues telles que: le Swahili, le Yoruba et le Haoussa”.

Doual’art, un espace logé dans la demeure des souverains de la chefferie Bell en plein cœur de la ville de Douala,  a été crée en 1991 par Marilyn Douala Manga Bell et son défunt mari, Didier Schaub.

 

button_discover150French

 

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *