Découverte – Parc National de Kakum: un exemple de préservation de l’environnement

By  |  0 Comments

Situé sur les hauteurs de la côte atlantique du Ghana, le parc national de Kakum couvre une superficie de 375 km². Il a été créé en 1931 et avait  à cette époque un statut de réserve naturelle. Ce n’est qu’en 1992 que l’endroit obtient le statut de parc national. Jumia Travel vous promène dans cette immense espace vert aux richesses inouïes.

Copyright -amedzofevillage.com

Copyright -amedzofevillage.com

La région est couverte de forêt tropicale humide et le caractère unique de ce parc réside dans le fait qu’il a été créé à l’initiative de la population locale qui voulait conserver intacte cette partie de leur patrimoine. Il est l’un des deux seuls endroits en Afrique où il est possible de faire avec une promenade dans la canopée via un pont de liane suspendu, et long de 350m et qui relie sept arbres entre eux ; il donne accès à la forêt. Dans le parc, on trouve des espèces animales diverses : le singe Diana, l’antilope bongo géant ainsi que l’éléphant d’Afrique. Il s’agit également d’une zone importante de migration pour les oiseaux. L’inventaire des oiseaux a confirmé la présence de 266 espèces dans le parc, dont huit espèces en voie de disparition. En 2012, la population la plus dense d’éléphants de forêt au Ghana est localisée dans le parc de Kakum.

Copyright - Summitpost.com

Copyright – Summitpost.com

La zone est traversée par de nombreux cours d’eau dont la rivière Kakum qui donne son nom au parc. Ses affluents qui arrosent le parc sont Obuo, Kakum, Afia, Sukuma, Nemimi, Aboabo et Ajuesu.

Au départ d’Accra, il faut compter au moins trois heures de route pour rallier Elmina qui est à 33 km de l’entrée principale du parc. Il est facilement accessible par les taxis du centre-ville, et à travers des visites en groupe organisées par des guides privés. Une fois sur place, vous découvrirez le centre d’accueil du parc  qui comprend un restaurant, une aire de pique-nique, un terrain de camping et un centre d’éducation sur la faune. Kakum est entouré par une trentaine de villages qui vivent en partie des retombées du parc.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *