Découverte – Kpalimé : voyage au pays du café et du cacao

By  |  0 Comments

Le Togo regorge de magnifiques attractions touristiques avec des villes côtières et des régions touffues de forêt. Cette semaine, Jumia Travel vous emmène à la découverte de Kpalimé, la quatrième plus grande ville du pays.

Copyright - egliseorthodoxe-togo.com

Copyright – egliseorthodoxe-togo.com

La région se trouve à 120 km au nord-ouest de la capitale Lomé. Construite sur les plateaux verdoyants qui entourent le Mont Agou, la ville est considérée comme la capitale du café et du cacao. D’ailleurs la première visite à effectuer est une ascension vers la montagne qui est le point culminant du pays. Des circuits de randonnée sont proposés aux touristes avec des guides locaux qui connaissent très bien la forêt ; ils vous mèneront à la cascade de Kpalimé. Magnifique coin, on s’y baigne, y pique-nique et y découvre beaucoup d’oiseaux et de papillons. Sur la route du retour en ville, les champs de café et de cacao sont immanquables ; ils s’étalent à perte de vue ceinturant la cité. Juste après l’hivernage, le spectacle est magnifique avec les arbres qui fleurissent avec de jolies couleurs. Kpalimé est aussi connu pour son centre artisanal et son grand marché. C’est là-bas que se passent l’essentiel de l’activité commerciale. Au village artisanal, on trouve des tisserands, des bijoutiers, des femmes potières ainsi que des sculpteurs. A la recherche de souvenirs de vacances, c’est ici que vous en trouverez ; les artisans sont appliqués et tout est fait à la main ou presque. Au marché central, tout se vend et s’achète. Les grands négociants de café et de cacao ont leur espace et vous ne manquerez pas de voir les magasins bourrés de ces cultures. Un espace est réservé aux femmes qui vendent les produits frais, légumes et autres produits du terroir. Sur l’allée principale de Kpalimé se trouvent les banques et autres commodités ainsi que des torréfacteurs locaux qui sauront vous faire apprécier le café produit sur place. L’église de la ville est un héritage de la colonisation française. Le bâtiment est très joli avec son horloge datant d’une autre époque. La ville constitue souvent le point de départ pour des circuits touristiques à la découverte de la forêt et aussi vers le Ghana dont la frontière est juste à une quinzaine de kilomètres.

Copyright - Planugo.com

Copyright – Planugo.com

Aller à Kpalimé n’est pas chose compliquée, au départ de Lomé le trajet dure environ deux heures. A défaut de prendre un véhicule de location, des bus et taxis communs font la navette quotidiennement depuis la gare routière de la capitale.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *