Le Cap : une destination à ne pas manquer durant votre croisière Afrique

By  |  0 Comments

Ville la plus méridionale du continent africain, le Cap est une destination aux multiples atouts lors d’une croisière sillonnant l’Afrique. Du cap de Bonne Espérance au sommet de la Montagne de la Table en passant par ses quartiers colorés, la ville du Cap promet une escale riche en découvertes.

Copyright: afriquedusud-surmesure.com

Le Cap, une ville idéalement située

La ville du Cap est fondée au bord de la baie de la Table en 1652 sur la péninsule du Cap. Profitant d’une situation avantageuse entre mer et montagne, le Cap bénéficie d’un climat méditerranéen qui lui confère des températures clémentes, même en hiver, et surtout un ensoleillement généreux. Outre son climat, cette ville sud-africaine tire un net avantage de sa situation particulière au pied de la Montagne de la Table. Emblème de la ville, cette montagne qui doit son nom à son sommet plat convie à d’agréables randonnées au fil de ses sentiers balisés.

Aux portes du cap de Bonne-Espérance

Le Cap permet également d’accéder à un site naturel notoire de la région, le cap de Bonne-Espérance. Bien que le titre de point le plus au sud de l’Afrique revienne au cap des Aiguilles, le cap de Bonne-Espérance entretient toujours le mythe de bout du monde. Ce promontoire rocheux s’avançant dans l’Atlantique est aujourd’hui un lieu de balade apprécié avec ses sentiers tracés le long de la côte. Pour les croisières passant par le Cap programmées entre juin et novembre comme celles proposées à bord du Nautica avec Croisierenet, il est possible d’inclure au programme l’observation des baleines, des dauphins et autres mammifères marins au large du cap de Bonne-Espérance.

Le City Bowl, à la découverte d’un musée architectural en plein air

La facette urbaine du Cap séduit tout autant que ses attraits naturels. La visite de la ville commence assurément dans le City Bowl, le centre historique blotti entre la mer, la Montagne de la Table et trois autres collines. Au bord du port, cette partie du Cap s’apparente plus à un musée architectural en plein air avec ses constructions victoriennes et géorgiennes héritées des colons européens et ses élégantes bâtisses de style Cape Dutch érigées par les Afrikaners. Le City Bown révèle également l’identité cosmopolite de la ville, notamment dans le quartier de Bo-Kaap. Cette enclave malaise est un des endroits les plus pittoresques du Cap avec ses charmantes maisons contiguës pastel et ses minarets.

Balade le long du front de mer

Toujours dans le City Bowl, le Victoria and Alfred Waterfront est immanquable. Ce front de mer est un lieu de rendez-vous aussi bien apprécié des habitants que des visiteurs pour sa collection de restaurants, de boutiques d’artisanat et de créateurs avec la Montagne de la Table comme toile de fond. Le Victoria and Alfred Waterfront abrite d’autres attractions comme le Two Oceans Aquarium où évoluent une centaine d’espèces d’animaux, dont les requins et les pingouins. Le front de mer est également le point de départ pour un tour en bateau vers Robben Island. Cette île historique accueille une ancienne léproserie. Elle a été transformée durant l’apartheid en prison où Nelson Mandela a été incarcéré. Un musée dédié à l’histoire tumultueuse du site et de l’Afrique du Sud a d’ailleurs ouvert ses portes sur Robben Island.

Copyright: lefigaro.fr

Farniente au programme

Si le Cap réserve un programme culturel et d’évasion, elle sait également répondre à l’attente des croisiéristes qui souhaitent simplement profiter de quelques heures de pure détente au bord de la mer. Il convient de se diriger vers le faubourg de Camps Bay situé au pied de la chaîne montagneuse des douze apôtres. Cette banlieue aisée séduit pour ses plages immaculées piquetées de cocotiers, mais également pour sa vie nocturne palpitante. Une autre plage vaut le détour, Boulders Bay. Située dans la banlieue de Simon’s Town, cette plage autorisée aussi bien le farniente que l’observation des manchots, dont une portion du littoral en est investie. Quelques passerelles sont aménagées par endroits pour permettre d’approcher au plus près la grande colonie.

Leave a Reply

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *